F) La petite âme qui s’accrochait

F) La petite âme qui s’accrochait

L’apprentissage du lâcher prise sur Terre est parfois difficile.

Naître sur Terre, dans cet espace de dualité, coupée de l’immensité de l’univers par ce voile d’illusion qui entoure la planète depuis si longtemps, a été pour notre petite âme une épreuve qui s’est ajoutée à des strates de souvenirs personnels, familiaux, civilisationnels…

Alors quand elle a pris conscience que chacun de nos maux avait une origine et une cause qu’elle pouvait identifier, ça a été un outil formidable pour résoudre ses problèmes, petits ou grands, qui lui empoisonnaient la vie.

Mais il y a parfois des étapes successives, et des empilements qu’elle a quand même du mal à démêler…

Le lâcher prise, qu’est-ce que c’est ? C’est laisser partir tout ce qui l’encombre, la ralentit, l’épuise, et la fait douter. Car au fond d’elle, au plus brillant de son âme de lumière, il n’y ni doute, ni souffrance, ni limite. Tout cela, ce sont des ajouts de sa vie (ses vies) ici, sur Terre.

Lâcher les mémoires anciennes, les siennes ou celles de sa famille. Etre la lumière qui permet de couper les liens lourds des épreuves et des douleurs pour ne garder que l’amour, la force et la bienveillance.

Lâcher les peurs futures et passées. Celle de demain qu’elle ne connait pas, celles d’hier qui auraient pu arriver. Arrêter la peur qui construit des montagnes et des murs pour l’enfermer.

Lâcher les doutes. Tout ce qui la fait hésiter, reculer, contourner. Tout ce qui lui complique la tâche.

Lâcher les envies de perfection. L’important c’est d’avancer. Par petits pas lorsqu’elle ne peut pas faire plus. Et ne pas censurer ses expérimentations avant qu’elles aient vu le jour. Elle est là pour apprendre et créer son chemin, pas pour réciter parfaitement la partition écrite par quelqu’un d’autre.

Notre grande âme derrière cette petite âme incarnée n’a pas de doutes. Elle sait. Qui elle est, d’où elle vient et pourquoi elle est là.

Alors après avoir lâché tout ce qu’elle a pu, notre petite âme s’attelle à ne pas reprendre de charges. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire ne pas laisser les mots enfermés à l’intérieur. Dire les choses qui sont importantes pour elle, avec bienveillance, mais avec justesse. Ne pas garder les émotions, mais les accueillir pour les laisser passer.

Ça veut aussi dire ne pas porter le poids des autres. Ecouter ce qu’ils sont, accompagner, être là lorsque c’est nécessaire, mais ne pas se charger d’un fardeau supplémentaire.

C’est aussi choisir la joie. L’espoir. L’optimisme. La beauté et la bonté. Voir que chaque expérience nous apprend quelque chose, et nous permet d’aller plus loin, dans la connaissance de nous même, et dans la construction de ce chemin.

Yllaé la petite âme qui s'accrochait

Illustration : Sandrine Besson, Yllaé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.