H) La petite âme qui voulait s’épanouir

H) La petite âme qui voulait s’épanouir

Aujourd’hui notre petite âme souhaite partager avec vous la plus belle découverte qu’elle ait fait au cours de cette vie sur Terre.

Son travail d’âme ici, est de chercher l’épanouissement, et celui-ci sera profondément individuel. Toutes les convergences et les similitudes qu’elle a pu trouver avec d’autres êtres et son souci des autres ne sont que superficiels, par rapport à cette recherche intense.

Pendant longtemps, elle a cherché qui elle était, et pourquoi elle était là. Elle a rencontré des obstacles, elle a parfois fait des tours et des détours. Elle a exploré le monde, par des voyages, des rencontres, des lectures. Elle a cherché dans des disciplines étrangères et dans la philosophie occidentale. Cela fait un moment déjà qu’elle a pris conscience que toutes ces disciplines, religions et philosophies, au bout de leurs textes, au plus épuré de leur enseignement, nous apportent une seule chose, l’Amour de ce qui est. Cet immense réservoir de bienveillance et de gratitude, que nous atteignons par de petits pas, le plaisir de savourer chaque instant, d’accueillir le présent.

Tout cela déjà, c’était un merveilleux voyage. Mais tout cela, c’était encore la théorie, l’encadrement, ce qui se passe autour. Et elle dans tout ça ?

Et puis un jour, un jour comme un autre, sans rien de particulier, sans événement déclenchant visible, la petite âme a compris. Le dernier morceau du puzzle s’est mis en place. Elle ne se rappelle pas comment il est arrivé, mais il est là, et c’est sa place. La sienne, et pas celle d’un autre.

Notre petite âme aime dire depuis longtemps déjà, que personne n’est indispensable, mais que nous sommes tous irremplaçables. Car si n’importe qui, ou presque, peut faire le travail qu’elle fait aujourd’hui, personne ne le fera à sa manière. Car c’est cela notre empreinte, et ce que nous partageons avec les autres.

Et c’est cela le profond secret de la confiance en soi. Celui qu’on porte en soi comme on porte nos rêves, nos espoirs et nos expériences. Celui qui est indissociable de nous. Celui que personne ne peut nous enlever.

Car il ne dépend pas de l’extérieur.  Il ne s’appuie pas sur les autres ou sur un cadre particulier. Il n’a rien à voir avec ce que je sais faire ou pas. Le secret de la confiance en soi, c’est notre capacité d’être.

Etre nous-mêmes, profondément et uniquement.

Oscar Wilde a dit un jour « Soyez vous-même, les autres sont déjà pris. », et c’est la phrase la plus importante de ce travail d’incarnation et d’apprentissage à devenir ici et maintenant la belle âme que nous sommes tous.

Aujourd’hui la petite âme est heureuse. Elle sait qui elle est et pourquoi elle est là. Elle ne sait pas de quoi demain sera fait, mais elle a confiance. En ses capacités à surmonter les obstacles s’il le faut, mais aussi en ses compétences à apprécier et trouver ce qui plaît à son âme.

Le vent dans les feuilles, le bruit des grenouilles la nuit, les couleurs et la construction d’une œuvre d’art, le sourire d’un ami ou d’un inconnu, la clarté de la lune, un café partagé…

Aujourd’hui, c’est la dernière fois que la petite âme vient partager son expérience. Elle a bouclé la boucle, et un nouveau voyage se présente. Elle est prête, et elle vous souhaite de lumineuses journées pour atteindre vos plus beaux rêves d’âme.

 

Illustration : Yllaé Sandrine Besson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *