Ma méthode pour tenir ses bonnes résolutions

Ma méthode pour tenir ses bonnes résolutions

Une bonne résolution, qu’est-ce que c’est ?

Une bonne résolution, c’est en général une nouvelle habitude qu’on projette d’installer dans notre vie en remplacement d’un automatisme qui ne nous donne pas satisfaction.

Elles sont souvent prises en début d’année, puisque les médias ne se privent pas de nous abreuver de dizaines d’idées de bonnes pratiques à mettre en place, pour être plus serein, plus productif, en meilleure santé ou encore plus à l’écoute…

On vous propose les mille et une façons de perdre du poids, d’arrêter de fumer ou de râler, de diminuer votre stress… tout cela consistant en un mille feuille de recettes simples et dans la plupart des cas faciles à mettre en œuvre.

Mais il manque à cette équation deux éléments indispensables et indissociables, que les journalistes ne peuvent pas connaître à notre place, et qui sont pourtant garants du succès et de l’application pérenne de ces bonnes résolutions : savoir QUI vous êtes, et ce que VOUS voulez.

 

Comment tenir nos résolutions ? Ma méthode !

Élément 1) Etre précis dans le choix de nos bonnes résolutions.

Ne pas faire une liste fourre tout de bonnes résolutions, dans laquelle nous allons mettre tout ce que nous n’avons pas fait depuis des années. Eviter de recycler les idées qui n’ont jamais fonctionné, en tout cas, pas sans une sérieuse mise à jour.

Etre précis, ça veut aussi dire ne pas mettre 10 résolutions, si nous savons que nous n’en tiendrons pas plus d’une ou deux. Une bonne résolution choisie avec soin sera plus efficace que cinq posées au hasard, pour remplir les lignes.

Et n’oublions pas que rien ne nous empêche, surtout en cas de réussite de la première résolution de l’année, d’en prendre une deuxième et ce, sans attendre l’année suivante.

 

Élément 2) Choisir les résolutions qui nous ressemblent

Ne pas choisir de faire un régime parce que toutes les études montrent que pour ma taille, je devrais avoir 5 kg de moins… Choisir de le faire parce que je suis convaincue que ma santé et ma vitalité en seront augmentées. Choisir d’apprendre à cuisiner et de prendre du temps pour choisir ce que je mets dans mon assiette pour modifier mon rapport à ce qui me nourrit.

Ne pas choisir de faire du sport tous les lundis parce qu’il faut bien faire quelque chose, et que tous mes collègues en font. Choisir de faire du karaté, du dessin ou de la broderie parce que c’est ce que j’ai envie de faire, et une activité pour laquelle je n’aurai pas de mal à trouver une motivation.

Ça peut être aussi ne prendre aucune résolution en janvier, parce que ce moment n’est pas propice pour nous à un choix éclairé. Après quelques repas de fêtes copieux, et parfois arrosés, il peut être compliqué de se poser sereinement la question de quoi nous avons besoin.

Faire la liste au présent. Ce dont nous avons besoin maintenant. Ni ce dont nous rêvions l’année dernière, ni ce que nous imaginons vouloir plus tard. Ce qui nous correspond à cet instant, au moment où nous faisons notre liste et où nous posons les premières pierres d’un futur immédiat.

 

Élément 3) Savoir qui nous sommes

C’est grâce à ce dernier élément que nous pouvons utiliser les 2 éléments précédents. Celui qui sera garant de la concordance entre ce que je veux, ce que je fais et ce que j’obtiens.

Savoir qui nous sommes n’est pas si simple. Les magazines et autres médias regorgent de tests en tout genre, pour savoir un trente secondes chrono si vous êtes si ou ça, comment vous réagissez et ce que cela dit de vous. Comme tout le monde, je m’y amuse de temps en temps, mais j’ai remarqué deux choses. La première, c’est que chacun de ces tests a un fond de vérité qui me ressemble, mais ce sont de toutes petites cases.

Comment voulez-vous réduire un être humain et toutes ses capacités à 4 lignes ?!

Savoir qui nous sommes est pourtant la plus belle expérience de toutes. Car notre vie est une succession d’expérimentations, d’expériences, d’essais. Certains seront réussis, d’autres moins, mais tous nous apprendront quelque chose sur nous. La manière dont nos fonctionnons. Ce qui nous motive. Ce qui nous décourage. Ce que nous aimons, ou pas.

Expérimenter, c’est aussi s’accorder le droit de changer d’avis, d’évoluer, de se tromper et de recommencer. De changer de route quand on arrive dans un cul de sac et qu’on n’a pas envie de rester enfermé ici.

 

 

Tenir vos bonnes résolutions en une astuce

Prenez en une. Une seule. Mais testez-la. Vraiment.

Si le résultat est positif, continuez. Persévérez avec celle-ci, et prenez en une autre, éventuellement.

Si le résultat est négatif, ou que vous n’arrivez pas à la tenir, revoyez votre position. Est-ce la bonne résolution pour moi ? Est-ce le bon moment ? Le bon moyen ? Faites les modifications nécessaires pour arriver à la résolution dont le résultat sera positif, même si ce n’est pas celui que vous attendiez.

 

D’autres astuces pour tenir vos bonnes résolutions, en savoir plus

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, et un de mes articles préférés est celui-ci, intitulé « A l’épreuve de l’échec » qui vous parle de l’expérimentation.

Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

 

Photos : Pixabay, montage Sandrine Besson, Yllaé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Partages
Partagez6
Partagez6
Enregistrer
+1
Tweetez