Mon voyage vers Léontine

Mon voyage vers Léontine

Il y a quelques semaines, Caro du blog Le monde dans ma valise a fait appel aux blogueurs pour un carnaval d’articles sur le thème “Mon plus beau voyage”.

J’ai toujours aimé voyager, et j’avais envie de participer, j’ai donc dit oui avec plaisir… Ce matin, alors que je dois donner mon article à Caro rapidement, j’ai du mal à trouver une ligne directrice pour mon article.

J’hésite, j’écris, je recommence… Je parle des voyages que j’ai faits, de mon voyage vers moi… quand je pense soudain à ma grand-mère.

Ma mémé Léontine qui a vu la mer pour la première fois à 60 ans. Ma mémé Léontine qui a dit peu après, elle qui n’avait jamais quitté la France, alors que je préparais un voyage à Londres avec une de mes tantes « j’irai bien Angleterre avec vous, avec Sandrine j’ai confiance ».

Alors je me dit que je peux écrire l’article sur elle, sur ces 2 voyages que nous avons fait ensemble… je reprends ma copie. Je début un nouvel article, mais les mots ne viennent pas facilement, ce qui est inhabituel pour moi. Lorsque l’idée est juste, l’écriture est rapide…

Je prends encore un instant pour essayer de démêler toutes ces idées, trouver le fil directeur juste, celui que je dois suivre pour cet article…Et au bout de quelques secondes, c’est clair… J’ai lu ce matin un article sur « aide toi toi-même et le ciel t’aidera ». La réponse est là !

Car je ne peux pas écrire sur les voyages de ma grand-mère. Elle n’est plus là pour me donner son ressenti. Et je ne peux pas savoir ce qu’elle a vécu.

Mais ce que je sais, c’est ce que moi j’ai vécu. Avec elle. Toutes ces années. Alors c’est ce voyage là que je souhaite partager avec vous aujourd’hui.

 

 

Léontine, la force de l’ancrage

Ma mémé Léontine, pour moi qui ai toujours eu du mal à rester les pieds sur Terre, c’était l’ancrage.

Fermière, attachée à sa terre et à ses animaux, c’était un petit bout de femme énergique. Par caractère sans doute, mais aussi par obligation. Gérer une ferme lorsqu’on est veuve avec 5 enfants, ça ne vous laisse pas le loisir de vous plaindre.

Yllae voyage ferme

Chaque voyage chez elle pour les vacances, c’était la promesse du grand air et de la liberté. Construire une cabane dans le jardin, nourrir les lapins, aller chercher les moutons… Un monde fort et vivant.

L’exemple de cette incarnation et de cet ancrage que j’oubliais si souvent, la tête dans les rêves et les yeux dans les livres.

Chaque séjour c’était le festin de la Terre. Les œufs et la viande de la ferme. Les mûres des bouchures. Les légumes du jardin.

Un grand bol de racines, pour repartir un peu plus forte et mieux armée.

Chez mes parents aussi, nous avions des légumes du jardin et des produits de la ferme que nous ramenions à chaque passage. Mais c’est comme si la distance supprimait un peu l’enracinement. Comme si ce n’était plus assez fort.

 

Mon voyage, des branches aux racines

Les personnes qui vivent avec la Terre, et Léontine en faisait partie, ont une intuition quotidienne de l’unicité de la vie, entre Terre et Ciel.

Elles savent que comme l’arbre a besoin de racines fortes et profondes pour monter vers le ciel, les êtres humains ont besoin d’un ancrage pour vivre leurs rêves.

Pour moi ça a été un long voyage, et il n’est pas terminé.

Yllae voyage ancrage

J’ai, enfin, pris conscience que rien en sert de vouloir étirer nos branches plus haut si nos racines sont hors sol ou dans un espace restreint.

Aujourd’hui je travaille mon ancrage. Car c’est mon corps physique qui me permet, sur Terre, de faire, d’agir, de construire.

Alors aujourd’hui je me souviens de Léontine. Des nombreux moments passés avec elle. De cette vitalité de la Terre qu’elle m’a transmise et que j’accepte à mon tour.

 

Mon plus beau voyage

Merci à Caro pour cette belle idée, qui m’a emmenée loin de mon idée de départ… Si vous voulez lire les autres articles sur ce thème, c’est ici. Bonne lecture !

Yllae voyage papillon

Crédits photos : Pixabay

 

 

 

Merci d'avoir lu cet article. Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger gratuitement le livret "Découvrir le Feng Shui, fiches pratiques par pièce et annexes". Dites moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le lien de téléchargement.

6 réactions au sujet de « Mon voyage vers Léontine »

  1. Je pense que ta mémé Léontine fait partie des personnes qui sont des trésors pour chacun d’entre nous et dont nous avons tant à apprendre!
    Et c’est vrai, on devrait tous avoir des racines et des ailes!

    1. Merci Emeline pour ton passage et ton commentaire. Oui je pense que nous avons chacun des personnes qui ont une importance particulière dans notre vie, et qui nous aident à grandir 🙂

  2. Merci pour ta participation et ce beau moment partagé en te lisant. 🙂 Caro

    1. Merci à toi Caro pour cette belle idée de carnaval 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 Partages
Partagez8
Partagez4
Épinglez
+11
Tweetez