Notre capital chance

Notre capital chance

Le Feng Shui dans notre capital chance

Les asiatiques considèrent que chacun d’entre nous (même les non asiatiques !) possède un capital chance qui nous accompagne tout au long de notre vie.

Ils partagent ce capital chance en 3 segments : la chance du Ciel, la chance de l’Homme et la chance de la Terre.

 

LA CHANCE DU CIEL

La chance du Ciel c’est le bagage avec lequel nous arrivons sur Terre. Notre date de naissance, notre pays de naissance, la famille dans laquelle nous arrivons, notre bagage héréditaire, le poids de nos vies antérieures pour ceux qui y croient…

Yllaé Feng Shui chance du ciel bagage

La chance du Ciel est immuable.

On ne peut pas changer sa date de naissance, ni sa famille… On peut par contre avoir des informations complémentaires sur ce bagage de départ en étudiant les astres. C’est le travail de l’astrologie, quel que soit le nom qu’on lui donne suivant les cultures, astrologie, Ba Zi …

A notre naissance, la chance du Ciel représente 50% de notre capital chance. Mais son importance diminue au fur à et à mesure que nous vieillissons, et que nos expériences de vie prennent de la place.

 

LA CHANCE DE L’HOMME

La chance de l’Homme est inexistante au moment de notre naissance. La chance de l’Homme, c’est le résultat de nos actions et de nos décisions (ou absences de décisions d’ailleurs !).

La chance de l’Homme partage avec la chance du Ciel les premiers 50% de notre capital chance, ces 2 chances étant inversement proportionnelles.

Yllaé Feng Shui capital chance proportions

Au fur et à mesure que la chance de l’Homme augmente, la chance du Ciel diminue, dans un mouvement de transformation des énergies que les hindous nomment karma. Le karma est en effet pour eux le résultat de nos actions passées (chance de l’Homme) sur notre vie actuelle (chance du Ciel).

Ces 2 chances sont imbriquées dans le même mouvement.

C’est d’ailleurs très visible lorsque quelqu’un est trop concentré sur le passé, sur le poids de la famille. Cela l’empêche souvent d’avancer dans sa vie et de développer sa chance de l’Homme. Cette personne renforce inconsciemment la Chance du Ciel en créant une protection autour.

Yllaé Feng Shui chance du ciel - homme enfermement

Cela a 2 conséquences : cela empêche la chance de l’Homme d’augmenter et de profiter de ses expériences de vie, et cela enferme la chance du Ciel, bloquant ainsi toute évolution et tout mouvement.

Et cela est problématique, car la vie est mouvement, expérience et recommencement. Et pas immobilité, protection et conservation de l’existant.

 

LA CHANCE DE LA TERRE

La chance de la Terre est le Feng Shui. L’harmonie entre les êtres humains et leur environnement.

La chance de la Terre représente les 50% complémentaires de notre capital chance global, et ce pourcentage est identique tout au long de notre vie.

Yllaé Feng Shui chance de la terre

Lorsque nous sommes enfants, c’est le Feng Shui de nos parents qui est présent et qui nous « conditionne ». Car nous emmagasinons, sans le savoir et parfois sans le vouloir, des informations sur comment vivre le monde qui nous entoure. Ces informations qui nous permettront à notre tour, de créer notre environnement et notre Feng Shui.

Par rapport à la chance du Ciel qui est immuable et à la chance de l’Homme qui nous demande une attention quotidienne, la chance de la Terre travaille pour nous  (ou contre nous) sans effort de notre part. En effet, l’action des énergies qui nous entourent est permanent, que nous le voulions ou pas et que cela nous plaise ou non…

D’où l’importance du Feng Shui… Si j’ai le choix, je préfère que les énergies travaillent pour moi plutôt que contre moi… Et vous ?

 

Yllaé Feng Shui capital chance

Crédits photos : Pixabay

Merci d'avoir lu cet article. Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger gratuitement le livret "Découvrir le Feng Shui, fiches pratiques par pièce et annexes". Dites moi simplement à quelle adresse je dois vous envoyer le lien de téléchargement.

2 réactions au sujet de « Notre capital chance »

  1. J’aime beaucoup ton article Sandrine, si tu es d’accord j’aimerais le partager sur mon blog, je le trouve très intéressant !

    1. Bonjour Delphine, merci et oui bien sûr tu peux le partager sur ton blog 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Partages
Partagez12
Partagez10
Enregistrer
+1
Tweetez