REGARDS CROISES SUR LES 5 ELEMENTS – LA TERRE

REGARDS CROISES SUR LES 5 ELEMENTS – LA TERRE

Cet article est le cinquième et dernier de la série intitulée « Regards croisés sur les 5 éléments ». Vous pouvez trouver les précédents ici, si vous ne les avez pas lus : le métal, l’eau, le bois et le feu.

Ce n’est pas un hasard si la terre vient terminer ce cycle, car elle a une place à part dans l’enchaînement des 5 éléments. Dans les saisons, elle apparaît 4 fois, à chaque changement, pour permettre la transition. C’est ainsi qu’on trouve un mois terre entre le printemps et l’été, un autre entre l’été et l’automne, le suivant entre l’automne et l’hiver, et le dernier entre l’hiver et le printemps. Rien que cela pourrait être une raison suffisante pour la mettre en valeur, mais ce n’est pas tout.

Dans le monde des disciplines métaphysiques chinoises, l’élément terre est le socle, le point central et le pivot de l’ensemble. Les quatre autres éléments tournent autour de lui, pour ces disciplines qui montent de la terre vers le ciel, dans un mouvement complémentaire aux 5 éléments du bouddhisme himalayen qui eux se construisent dans l’espace, là où ils s’articulent, avant de descendre sur terre. Cela explique les mouvements contraires parfois observés, et confondus dans des pratiques trop superficielles. Tout dépend de l’hypothèse de départ, et du mouvement considéré.

La terre, c’est l’occasion de faire le point, de regarder ce que nous avons fait pendant la saison précédente, et de nous préparer à la suivante. C’est une énergie douce et stable, qui vient apaiser les douleurs et les obstacles, pour nous permettre de continuer notre chemin.

Cet article sur la Terre vous rappelle de profiter du Feu de l’été pour regarder avec discernement les énergies qui vous entoure et commencer à choisir ce qui sera à élaguer avec le métal de l’automne.

Comme les précédents, cet article est plus long que d’habitude, pour laisser un espace d’expression libre à chaque intervenant. Vous y trouverez dans l’ordre : les mondes subtils (Au-delà du visible), la richesse de la matière (Artiste / Artisan), la complexité du corps (Médecine Traditionnelle Chinoise),  l’immensité de l’espace (Feng Shui) et la connaissance du ciel (astrologie chinoise Ba Zi).

Yllae 5 éléments intervenants TERRE

Cet article comprend exceptionnellement seulement 4 intervenants. Je vous les présente en quelques mots, avant de vous laisser découvrir leur vision de la Terre :

Les mondes subtils – Au-delà du visible : Ciope

La richesse de la matière – Artiste / Artisan : Sandrine Besson, créatrice et révélatrice d’harmonie, bloggeuse

La complexité du corps – Médecine Traditionnelle Chinoise : Catherine Marion, thérapeute en Médecine Chinoise à Moulins

L’immensité de l’espace – Feng Shui : Sandrine Besson

La connaissance du ciel – Astrologie chinoise Ba Zi : Adèle Dionne, formatrice et consultante en Feng Shui Traditionnel

 

TERRE – Les mondes subtils– Au-delà du visible

Par Ciope

« L’histoire de la Terre, c’est celle de notre mère. Celle qui est là, toujours là, et qui nous accueille, qui que nous soyons et quoi que nous ayons fait.

Mais la Terre ne peut pas être réduite à cela. Elle nous nourrit, elle nous porte, elle nous aide à grandir. Mais qui pense à  elle ? Malgré tous nos efforts et toute notre volonté, nous avons souvent du mal à dépasser cet idéal d’une mère aimante.

Il nous est difficile de concevoir qu’elle est immense au-delà de ce que nous pouvons concevoir, car cela voudrait dire que nous le sommes aussi. La vérité est pourtant là, dans cette capacité à être pour elle-même, et pas seulement dans le regard de ce qu’elle apporte aux autres.

La Terre est belle avant d’être utile, futile parfois aussi, malgré le sérieux qu’elle met dans toutes ses actions. Elle est par-dessus tout légère et malicieuse. Peu lui importe que vous la preniez au sérieux et que vous soyez dérangés par sa fantaisie. C’est de cela dont elle a besoin par-dessus tout ; c’est ce qui lui permet de tenir et de faire face à toutes les situations.

La Terre est à la fois la source et la résultante des autres éléments. Le creuset où vous retrouvez la tempérance du Feu, le changement permanent du Bois, l’universalité de l’Eau et le trait d’union du Métal. Elle n’existe pas sans eau, comme ils n’existent pas sans elle.

Tout cela est l’histoire de l’homme. Seuls nous ne sommes rien, perdus dans un monde de dualité qui oppose la beauté de notre âme aux nécessités du corps physique. Complets, équilibrés par ces 2 composantes essentielles de notre être, nous sommes tout, immenses et puissants, comme la Terre et le Ciel, le Yin et le Yang, unis dans un même mouvement de joie, permanent et intemporel. »

                   

TERRE – La richesse de la matière – Artiste / Artisan

Par Sandrine BESSON, créatrice et révélatrice d’harmonie

Exceptionnellement pour ce dernier article sur les 5 éléments, il n’y a pas d’intervenant extérieur pour la partie artiste / artisan, malgré plusieurs rencontres intéressantes, car les personnes pressenties n’ont pas donné suite dans les délais nécessaires.  Je ne souhaite cependant pas laisser cette place vide, aussi je vais vous proposer ma vision de la matière « terre ».

Au moment de commencer ce texte, je ne sais pas où il va m’emmener. M’aventurer dans la matière a longtemps été pour moi une expérience à la fois exaltante et effrayante, que j’avais tendance à observer prudemment de l’extérieur. Aujourd’hui les choses ont changé et je suis bien enracinée à ma place, même si celle-ci évolue en permanence.

Quand je pense à la matière terre, les souvenirs se bousculent.

La terre sombre des jardins potagers de mes parents et grands-parents, où poussaient des fruits et des légumes qui donnaient à chaque repas le ton des saisons.

La terre des champs, riche et fertile, où cohabitent herbes folles, animaux domestiqués, insectes et petits animaux sauvages.

La terre remontée par les taupes dans notre jardin, ces monticules qui indiquent à notre œil aveugle à cette vie souterraine leur cheminement d’un bout à l’autre du terrain.

La terre fraîchement retournée d’un parterre lorsqu’il vient d’être désherbé à la main et que les fourmis et les verres de terre cherchent un nouvel équilibre dans cet espace chamboulé.

La terre rouge de Tanzanie, découverte lors d’un voyage qui m’a emmenée des étendues verdoyantes du Centre France vers un autre morceau de terre où les plantes luttent pour subsister entre deux saisons des pluies.

La terre lourde de Martinique, si belle dans ses douleurs, avec le souvenir imprégné d’une inhumanité imposée à la terre.

La terre n’oublie rien. Elle accueille, nourrit et protège, soignant ses blessures et les nôtres. Elle est toujours là pour nous, fidèle à son engagement, mais elle porte les cicatrices de chaque souvenir douloureux pour nous rappeler que chacune de nos actions a des conséquences, pour elle comme pour nous.

 

 

TERRE – La complexité du corps – Médecine Traditionnelle Chinoise

Par Catherine Marion, thérapeute  en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) à Moulins

La saison de la Terre

La saison de la terre est dite  « Intersaison » car c’est la seule saison qui revient 4 fois dans une année calendaire …

Même si dans le cycle des 5 éléments, la TERRE prend place à la fin de l’été (derrière le Feu, avant le métal de l’automne ..) … Elle correspond plutôt à une inter-saison, c’est à dire à une période de plusieurs jours entre chaque saison, tel un sas.

En fait (ce qui est plutôt logique) la médecine chinoise considère qu’il est impossible de passer brutalement d’une saison à une autre, sans s’y préparer. Il paraît bizarre de passe de l’hiver au printemps en une seule journée tout simplement parce que c’est indiqué ainsi sur le calendrier. Le calendrier chinois est donc composé de ses périodes d’intersaison (Saisons TERRE), qui permettent entre chaque saison de récupérer de la précédente et de se préparer à la suivante.

 

Calendrier universel de médecine chinoise à prendre en compte pour vos soins

Intersaison du Printemps: du 18 janvier au 4 février.

Intersaison de l’Eté: du 19 avril au 6 mai.

Intersaison de l’Automne: du 22 juillet au 8 août.

Intersaison de l’Hiver: du 22 octobre au 8 novembre.

D’après la Médecine Traditionnelle Chinoise, quelle que soit la pathologie d’un patient il est très important que le Centre (qui correspond au couple Rate-Pancréas/Estomac) soit toujours bien équilibré. C’est la raison pour laquelle l’Intersaison est considérée comme propice pour harmoniser les relations des cinq organes et préparer la saison à venir. De nombreux patients consultent durant cette période à des fins préventives, pour maintenir la santé de l’organisme (corps et psychisme).

L’élément de la terre, comme chacun des cinq éléments, a une énergie distincte et contrôle certaines fonctions et émotions et notre corps. La Terre a des associations ou des résonances avec une émotion clé, un moment particulier de l’année, un climat, une couleur, un son, ainsi que des organes et des métabolismes spécifiques du corps.

L’élément de la terre est particulièrement important en médecine chinoise (même si chaque élément est important), car il est considéré comme le pivot central pour les autres éléments. C’est une référence, une base solide qui arrive traditionnellement en fin de saison, pour préparer l’énergie et notre corps à la saison prochaine.

Se reconnecter à la TERRE est essentiel : promenade en forêt, jardinage…

YLLAE 5 éléments TERRE MTC retour à la terre

L’émotion de la Terre

L’élément TERRE gère la réflexion, l’inquiétude, la sympathie et la rumination, l’altruisme.

Il nous donne notre capacité à prendre soin des autres et aussi de nous-mêmes. Même si à première vue, la sympathie à l’égard des autres est perçue comme une qualité, trop de sympathie peut se révéler négatif, surtout lorsque nous nous oublions pour autrui ou que nous sommes trop invasifs. De même, la réflexion amenée par cet élément peut très vite tourner à l’inquiétude si l’environnement et le corps ne sont pas en équilibre.

Je suis certaine que beaucoup d’entre vous se reconnaîtrons, si je dis qu’à certains moments de notre vie, il arrive que nos pensées tournent en rond « le petit vélo dans la tête », et que plus rien n’en sort de constructif. C’est aussi l’élément TERRE qui en est la source (et non la cause, car c’est son point d’équilibre et non l’élément en lui-même qui est responsable). Les pathologies liées à des déséquilibre du trio Rate-Pancréas-Estomac sont très fréquentes en Cabinet ; le monde d’Aujourd’hui nous y prédispose tout particulièrement.

YLLAE MTC Mélancolie rumination TERRE

La couleur de la Terre

La couleur associée à la terre est le jaune, car il représente la couleur du moment de la récolte. Les céréales sont jaunes lorsqu’elles sont mûres. Cela correspond donc à ce que nous devons récolter de la saison passée avant d’aller sur la suivante. Une personne avec un déséquilibre constitutionnel dans l’élément Terre peut parfois avoir le teint jaune, ou légèrement jaunâtre, comme si elle était malade.

Le thé PU ERH est le bienvenu pour ce passage.

Les organes associés à la Terre

Les organes associés à l’élément de terre sont l’estomac et la rate-pancréas.  On oublie souvent le pancréas qui a le même méridien que la Rate. Il convient de noter que l’estomac et la rate dans la médecine chinoise ne sont pas les mêmes que l’estomac et la rate dans notre médecine occidentale. Ce sont des correspondances énergétiques.

Dans la médecine chinoise l’estomac est en charge de la pourriture et la maturation du bol alimentaire (aliments solides et boissons ingérés), et la rate est en charge de la transformation et du transport. Pour faire plus large, l’estomac et la rate sont importants pour notre digestion physique, mentale et émotionnelle. Car les pensées se digèrent aussi  .

C’est dans le creuset de l’estomac que se fabriquent le sang, l’énergie et les liquides organiques indispensables à la vie.

Les pathologies associées au dysfonctionnement de la Terre

La sphère digestive est centrale.

La sphère psychique également.

Un feu digestif exacerbé ou une insuffisance de liquides organiques de l’estomac vont engendrer un FEU DE L’ESTOMAC qui se manifestera par des reflux gastro œsophagiens, une faim permanente, pouvant évoluer vers des ulcères.

Une lenteur digestive s’accompagnant de nausées, de ballonnements, de vomissements, de teint pâle et de faiblesse générale sera consécutive à un VIDE DE QI DE LA RATE qui peut être généré par une mauvaise alimentation (inadéquate, pas forcément insuffisante) ou par un mental excessif producteur de soucis ou/et de préoccupations incessantes.

Des douleurs pongitives au niveau de l’épigastre et un enduit lingual épais de couleur blanche signent un FROID INTERNE DE L’ESTOMAC très important qui congèle le travail de la Rate ; Dans ce cas, des boissons chaudes, des plats cuits et chauds, une bonne bouillotte sauront calmer les symptômes et permettront de casser le froid interne. Sachez que la température de la digestion est de 38° ; avant il ne se passe rien et le couple RATE-Pancréas/ Estomac peine à traiter le bol alimentaire.

Des repas pris trop rapidement, dans une ambiance tendue peuvent être suivis de vives douleurs et de vomissements, produits par une STAGNATION DES ALIMENTS souvent éliminés entiers, non digérés. S’en suivent diarrhées ou constipation selon les signes associés.

Tout est lié.

Tout ce qui est bon durant la saison TERRE est bon pour la Rate-Pancréas/ Estomac

Mangez calmement cuit et chaud de préférence, suivi d’une boisson chaude.

Pensez aux légumineuses (trempées avant cuisson), aux céréales, aux tubercules ….

Pour régénérer le corps, c’est le moment du petit jeune de 16H prescrit par Frederic Saldmann : On arrête de manger après le déjeuner du JOUR 1, on recommence par le petit déjeuner du JOUR2 : un repos salvateur pour éliminer les toxines engrangées pendant les 2 mois qui précédent.

YLLAE 5 éléments TERRE MTC legumineuses racines

 

Un grand merci à Catherine pour ce nouvel éclairage sur la Médecine Traditionnelle Chinoise.  Si cet article vous donne envie d’en savoir plus sur son travail, retrouvez la sur son site https://coherencesblog.wordpress.com/ , sur Facebook (Cohérences – Cabinet de médecine chinoise) ou à son cabinet : COHERENCE(S) – Catherine MARION – « Mon corps est ma maison » 36, rue Villars – 03000 MOULINS – 06 75 75 24 94

             

TERRE – L’immensité de l’espace – Feng Shui

Par Sandrine BESSON, formée en Feng Shui classique et Feng Shui Traditionnel

Yllae 5 éléments TERRE feng shui cycles

Le Feng Shui lève le voile sur les illusions qui nous entourent dans un monde très cartésien.

C’est un moyen d’aborder le monde autrement, d’envisager la partie cachée des choses, de nous intéresser à autre chose que la logique et l’organisation d’un monde que nous voudrions parfait.

Ce que nous dit le Feng Shui ? Ce que nous sommes prêts à voir et à entendre.

C’est une étape dans la prise de conscience que nous avons un impact sur notre environnement tout autant que notre environnement a un impact sur nous.

Comment intervient la Terre, et que nous dit-elle ?

La Terre correspond à trois étoiles volantes, la 2 « le monarque de la maladie », la 5 « le démon de la férocité » et la 8 « l’ange de la richesse et du bonheur ».

L’étoile 2 est d’un abord défavorable. C’est une énergie féminine, lié à la santé, au progrès médical, à la maternité et aux femmes. En excès, elle apporte des problèmes liés à la menée à terme d’une grossesse, des difficultés de santé souvent liés au ventre / abdomen, des maladies de nature terre (virus collectifs, maladies de masse….) mais aussi des « maladies » liées au bâtiment.

L’étoile 5 est elle aussi d’un abord défavorable. C’est une énergie qui favorise le bâtiment, l’immobilier, la construction. En excès, elle apporte des catastrophes en tout genre (démolition, explosion, faillite…) ainsi que tout ce qui est lié à l’escroquerie et aux vols de grande ampleur.

L’étoile 8 est d’un abord favorable. C’est une énergie masculine, sérieuse et appliquée, de travail et de concentration, soucieuse du bien commun et de l’accompagnement des plus jeunes. En excès, elle apporte inertie, immobilisme, lenteur, nivellement par le bas, permanence de l’ego qui pèse sur un groupe.

Dans quels cas avons-nous besoin de Terre en Feng Shui ?

Lorsque nous avons un excès de Feu.  

Le Feu en excès, c’est une trop grande énergie qui peut tout brûler sur son passage. La tentation d’aller trop haut, trop vite, sans attendre que les conditions soient réunies pour le faire dans de bonnes conditions. Or le Feu produit la Terre dans le cycle des éléments, et ajouter de la Terre permettra de supprimer le feu en excès pour apporter de la stabilité, et des fondations solides avant d’aller plus haut.

Lorsque nous manquons de Métal, ou que le Métal est affaibli.

Le Feu produit la Terre dans le cycle des 5 éléments. Ajouter du Feu permettra de nourrir la Terre, pour nous donner une meilleure stabilité, un ancrage plus fort, une assise plus résistante pour mener à bien nos projets.

Lorsque l’Eau est indisciplinée.

L’énergie Eau est une énergie de mouvement, d’adaptation et de liberté. Trop d’eau peut créer une surexcitation, une boulimie de pensées sans actions concrètes, une recherche permanente inassouvie. Un peu de Terre permettra de ralentir l’Eau afin de retrouver son souffle et de se focaliser sur les objectifs choisis pour les concrétiser.

Yllae TERRE Feng Shui

Comment ajouter de la Terre ?

En ajoutant des formes carrées, rectangulaires horizontales, des couleurs : jaune, terre, ocre, des matières : briques, carrelage, pierre, sable, poteries, et bien sûr de la terre, tout ce qui est issu des animaux à sang froid (reptiles…).

Comment supprimer de la Terre ?

En limitant les éléments cités dans le paragraphe précédent.

En augmentant les éléments Métal (formes rondes, couleurs : blanc, gris clair, doré, argenté). La matière Métal, en ajustant aux autres paramètres : des objets en métal, type boules de pétanque, sculptures, mobilier métallique si vous avez besoin de Yin, des mobiles en métal, des horloges…  si vous avez besoin de Yang.

En limitant les éléments Feu (formes triangulaires et pyramidales, couleurs : orange, rouge, la matière Feu (lumière,  bougies, cuir, …)…).

Pour en savoir plus sur les matières, formes et couleurs des 5 éléments, vous pouvez lire les articles dédiés.

Feng Shui couleurs matières Yllaé

 

TERRE – La connaissance du ciel – Ba Zi

Par Adèle Dionne, formatrice et consultante en Feng Shui Traditionnel

Si vous désirez connaitre l’élément de votre Maitre du Jour, je vous invite à vous connecter sur mon site Web et  à m’envoyer votre date de naissance, jour, mois, année et heure si connue.  Vous pourrez ainsi mieux apprécier la lecture des éléments dans un thème Ba Zi.

En fait, toutes les saisons ont une relation avec la Terre qui apparait à la fin de chacune d’entre elles pour faire la transition : au sud-est, le passage du printemps à l’été, au sud-ouest, de l’été à l’automne, au nord-ouest de l’automne à l’hiver pour finalement revivre au nord-est avant l’explosion du printemps. Toutes ces terres recèlent des qualités différentes.

La Terre c’est aussi le centre, la stabilité, la pensée, la réflexion. C’est à travers elle que prennent naissance les autres éléments, elle les transforme pour les faire passer à une énergie différente, à une autre saison. Elle est tour à tour, réservoir d’Eau, de Bois, de Feu et de Métal selon le moment de l’année.

Le Chien, le Bœuf, le Dragon et la Chèvre, sont les signes astrologiques chinois gouvernés par la Terre. La Terre meuble, le sable, la pierre, la montagne. Vous retrouverez de la Terre dans le pilier de votre année de naissance si vous êtes nés dans une année se terminant par 8 ou 9. (2018- 1989 par exemple).

La Terre est synonyme de stabilité et de confiance mais si les éléments sont en déséquilibre et de piètre qualité, nous  verrons apparaitre peur et angoisse. Et si elle se manifeste dans un thème en trop grande quantité, elle produira de la procrastination, de la lenteur et de la paresse.

Un certain équilibre entre les piliers du thème est nécessaire. Si ce dernier recèle trop de Métal, il affaiblira la Terre mais à l’inverse s’il y a trop de Terre, on aura du mal à en extraire le Métal. S’il s’agit d’une surabondance d’Eau, elle emportera la Terre et en fera de la boue. Par contre une bonne Terre profitera du Bois qui l’aide à respirer, à s’aérer mais il pourra détruire une Terre trop faible.

Normalement, dans le cycle des éléments, la Terre contrôle l’Eau mais si vous avez par exemple un thème qui en contient une trop grande quantité, votre esprit partira en tous sens, vous aurez du mal à raisonner de manière logique. Une Terre en bon équilibre contrôle l’Eau (les pensées), les peurs pourront alors être rationalisées et engendreront assurance et confiance en soi. Il faudra en prendre conscience ce qui  vous permettra de réagir. Des activités comme la méditation seraient alors essentielles. Il faudra créer une stabilité en maintenant par exemple, des horaires réguliers. Il faudra s’assurer de bien remplir ses promesses pour engendrer la confiance de l’autre, bouger plus lentement, s’asseoir.

Votre carrière devrait être en accord avec l’élément de votre Maître du Jour  dépendamment bien sûr de sa force ou faiblesse et des autres éléments du thème. Mais en gros, pour un Maître du Jour Terre, l’immobilier est un secteur qui lui convient très bien. Tout ce qui a rapport à la construction, au bâtiment mais aussi les métiers qui touchent la Terre : géologie, sculpture avec argile, métiers miniers etc. Les professions qui requièrent de la planification, de l’organisation. Celles qui demandent protection, empathie (coach, consultant, ressources humaines). Les gens qui font respecter la loi (hommes de loi ou magistrats).

Si votre Maître du Jour est Terre Yang, on voit l’image de la montagne solide, immobile. Votre personnalité est stable, bienveillante et fiable, bien ancrée dans la réalité. Vous avez un grand sens de la justice et de l’équité mais  pouvez être lent à prendre action et procrastiner, vous pensez beaucoup et parfois trop. Lorsque vous avez une idée, difficile de vous en faire démordre car vous êtes entêtés. Loyal en amitié, on peut compter sur vous.

Si vous êtes un homme, votre femme est représentée par l’Eau yin, si vous ne trouvez pas cet élément dans votre thème de naissance, vous le trouverez sans doute dans les piliers de 10 ans de la chance ou de l’année. C’est aussi votre élément  de richesse. Les entrées d’argent inattendues par exemple seront plutôt de l’ordre de l’Eau yang que vous soyez homme ou femme.

Si vous êtes une femme avec un Maître du Jour de Terre yang, le mari sera représenté par le Bois yin. S’il n’est pas dans votre thème natal, il apparaîtra certainement dans les piliers de la chance ou alors dans le pilier de l’an.

Si votre Maître du Jour est Terre Yin, on a l’image de la terre meuble ou du sable. Une terre légère, productive, généreuse. Vous êtes la personne qui a des solutions à tous les problèmes, qui arrange les choses, qui est pleine de ressources. Vous comprenez et apprenez vite ! C’est l’image de la mère, protectrice. Vous manquez parfois de souplesse et mettez du temps à prendre une décision. Vous avez une grande mémoire, ce qui parfois vous fait rancunier. Vous aimez le luxe et la vie confortable mais vous aimez aussi vous sentir utiles en tout temps.

Si vous êtes une femme Maître du Jour Terre yin, le mari sera représenté par le Bois yang.  Si vous êtes un homme, votre femme sera Eau yang, ce sera également votre élément de richesse mais les sommes d’argent inattendues viendront sous forme d’Eau yin.

Santé : les problèmes de santé sont d’ordre digestifs, d’estomac et d’abdomen ainsi que les affections des organes, tissus et cellules.

Les organes associés à l’élément Terre yang : torse, l’estomac et abdomen. Surtout actif entre 7 am et 9 am.

La Terre yin concerne quant à elle, la rate et le pancréas. Ils sont au centre du corps. Les fonctions de ces organes sont essentielles, surtout actifs entre 9 am et 11 am. La rate est essentielle à la digestion ainsi qu’aux tissus conjonctifs et musculaires. Elle est aussi le siège de la pensée, c’est notre pouvoir de concentration. Si la rate est en bonne santé, nous serons centrés sinon, ce sera la confusion et l’inattention.

On parle souvent de fatigue liée aux changements de saison, du passage par la phase de transition Terre, et cette fatigue peut être liée aux fonctions de l’estomac et de la rate.  L’énergie change et nous demande une réadaptation.

Nous avons, au cours des derniers mois,  fait le tour des éléments comment ils nous affectent et nous énergisent à la fois, à tous les niveaux. La Terre c’est le retour au centre, à l’équilibre, à la réflexion, lieu de régénération entre les saisons, la période de maturité de chacune d’entre elles, une phase de stabilisation avant de passer à la prochaine. Les Terres sont des réservoirs d’énergie. Nous ne passons pas brutalement d’une saison à l’autre, elle nous permet de nous réorienter avant de repartir gaiement vers une autre saison et  vers un nouvel élément!

Un grand merci à Adèle pour ce dernier éclairage sur l’univers du Ba Zi et de son influence sur notre personnalité.  Si cet article vous donne envie d’en savoir plus sur sa manière de travailler avec les énergies, retrouvez la sur son site http://www.fengshui-traditionnelchinois.fr/.

 

Pour conclure cet article sur la TERRE et cette série sur les 5 éléments

Yllae 5 éléments fin de cycle

J’espère que cette visite dans l’univers des 5 éléments vous a plu, et qu’elle vous a donné matière à voir différemment ces éléments qui nous entourent. Vous pourrez retrouver ces articles au fil des saisons si vous avez besoin d’y voir un peu plus clair pour avancer dans votre vie. N’hésitez pas à les relire, ils sont riches d’enseignements, et votre lecture évoluera au fil de votre chemin.

Je remercie vivement tous les participants à ces articles collectifs pour leur participation : Adèle, Catherine, Ciope, Bérangère, Hélène, Dominique et Marie Noëlle. J’ai beaucoup appris avec chacun d’eux, et leurs partages ont donné du relief à cette rencontre avec les 5 éléments.

Pour continuer à découvrir autrement le monde qui nous entoure, n’hésitez pas à aller voir leurs sites, à piocher dans les articles du blog, et à revenir de temps à autre voir les nouveautés ! 

 

Crédit photos : Catherine Marion pour la Médecine chinoise, Pixabay et Yllaé Sandrine Besson pour les autres visuels, montages Yllaé Sandrine Besson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.